Traitement des Addictions
(Alcoolisme - Toxicomanies)

Faire face à une addiction est, sans doute, l’un des plus grands défis auquel les gens qui sont touchés par ce drame seront confrontés dans leur vie.

M’étant spécialisée dans le traitement des addictions aux drogues, mon objectif est d’accompagner ces courageuses personnes pendant leur processus de guérison et de les soutenir dans les moments les plus difficiles.

“ Le curieux paradoxe, c'est que quand je m'accepte comme je suis, alors je peux changer ” 

Carl Rogers

En quoi ça consiste ?

Le chemin vers la récupération est long et souvent difficile… Surtout si vous n’avez pas le soutien nécessaire.

En thérapie nous essayons de faciliter cette tâche au maximum, en créant une gamme de ressources qui aident cette personne à aller de l’avant avec ses objectifs.

Les interventions varient selon les besoins de la personne et selon le moment personnel dans lequel il se trouve :

Pour certains, l’abstinence totale est impensable. Dans ce cas nous allons travailler sur le contrôle de la consommation, ainsi que la reconstruction et l’établissement de liens sociaux sains. Nous établirons des soins de santé de base (mentaux, physiques et spirituels) et chercherons à établir des nouveaux loisirs et passe-temps entre autres. Tout ce qui aidera a rendre la consommation de la substance addictive, un sujet moins « centrale » dans leur quotidien.

Pour ceux qui se sentent préparés pour faire le pas vers l’abstinence, nous travaillerons les motivations pour le changement, nous préparerons le terrain pour un éventuel syndrome d’abstinence, nous renforcerons les liens sociaux qui peuvent aider dans ce processus et nous donnerons les outils nécessaires pour franchir le pas et ne pas rechuter.

* dans cette phase, je fais également du coaching aux familles ou aux partenaires qui accompagneront mon patient dans le processus.

Ce sont habituellement des personnes avec des niveaux d’activation sympathique élevés, beaucoup d’énergie et inconfort dans le corps et peu de capacité de contention. Je travaillerai avec eux le contrôle des impulsions, des pensées intrusives et de la rage, la restauration d’habitudes et d’horaires sains, des techniques de méditation et relaxation…

Tout ce qui puisse les aider à surmonter cette étape difficile et leur faire se souvenir de ce que c’est de se sentir bien dans sa peau sans avoir besoin de consommer.

Ces personnes ont le système nerveux un peu plus calme et sont habituellement capables de commencer à travailler un peu plus en profondeur. Sans abandonner la singularité de la toxicomanie, nous travaillerons tous les autres aspects qui ont besoin d’être pris en compte : le pardon et l’acceptation de soi, l’auto-image, l’estime de soi, leur rapport aux autres, leurs relations familiales et de couple, l’histoire personnelle

*Dans cette phase on peut faire aussi de la thérapie familiale ou de couple.

Celle-ci est la phase dans laquelle l’abstinence est stabilisée : le corps et le mental intègrent un fonctionnement quotidien sans la consommation de la substance addictive. Néanmoins, arriver à cette phase ne garantit pas une victoire contre l’addiction si la personne n’arrive pas à développer les qualités nécessaires pour mener une « bonne vie », pour résister la tentation et faire face aux autres défis qui se présentent dans sa vie.

Dans cette phase nous allons travailler sur tous les aspects de leur vie qui ont besoin d’attention.
Particulièrement importantes sont la prévention des rechutes, le renforcement des liens sociaux et activités saines, l’estime de soi et le dépassement de soi.

En fait, arrivés à ce point, la thérapie avec des toxicomanes ne diffère pas beaucoup de la thérapie avec des personnes qui ne présentent pas cette problématique : nous avons tous des sujets à travailler et améliorer dans nos vies, des traits de personnalité que nous aimerions modifier, des faiblesses vers lesquelles nous nous tournons lorsque nous avons besoin de réconfort, des voies échappatoires que nous utilisons quand la réalité devient insupportable… Nous avons ici l’avantage de connaitre très bien ces faiblesses et voies échappatoires, alors un bon résultat est plus que possible.

* Dans tous ces cas on travaille toujours en parallèle les relations familiales et de couple, les différents liens sociaux, le travail et la formation, et tout ce qui peut aider cette personne pour qu’elle se sente soutenue, comprise et acceptée dans son environnement.

Qu'attendre de la thérapie ?

  • Vous réussirez à maintenir l’abstinence ou réduire et contrôler la consommation.

  • Vous augmenterez votre capacité d’autorégulation (vous calmer).

  • Vous obtiendrez une plus grande conscience du corps et de ses besoins réels.

  • Vous apprendrez à contrôler vos impulsions, en détectant les signaux précoces d’activation.

  •  Vous augmenterez votre capacité de tolérance à la frustration et aux sensations désagréables.

  • Vous établirez ou rétablirez des limites personnelles saines, pour ainsi avoir une meilleure connexion avec les autres et avec vous mêmes.

  • Vous apaiserez les symptômes d’anxiété et de dépression, vous apprendrez à reconnaitre et accepter les émotions qui se produisent naturellement dans votre corps.

  • Vous apprendrez à explorer « l‘agressivité saine » et à vous défendre, sans tomber dans la violence.

  • Vous augmenterez votre estime de soi et votre confiance en vous mêmes.

  • Vous établirez ou rétablirez des liens émotionnels forts et sains avec vos proches.

  • Vous améliorerez vos relations interpersonnelles en général.

  • Vous apprendrez à discuter et à communiquer avec de l’assertivité.

  • Vous vous sentirez plus motivés pour faire des activités diverses, qui font partie d’une « vie saine ».

  • Vous augmenterez votre résilience pour faire face au stress, les défis et les émotions intenses.

  • Vous améliorerez votre capacité de présence, d’empathie et de compassion pour les autres et pour vous mêmes.  

N’attendez plus pour reprendre le contrôle de votre vie

Le changement est possible et commence avec le premier pas

Fermer le menu
Francesca Ortiga - Holistic Psychotherapy - Logo
Francesca Ortiga